Sensei Christine Jagucki

Dès ses débuts, Senseï Christine Jagucki se distingue par son dévouement et son énergie. Passionnée par la philosophie des arts martiaux, du Karaté Kyokushin et déterminée à gravir les échelons de ce style, elle décide de s’impliquer entièrement dans cette discipline. Elle assiste dans les cours de karaté et participe à de nombreuses compétitions de kata et de combats.

Toujours sans prétention, elle obtient le grade de ceinture noire 1e dan le 6 juin 1986, le grade de ceinture noire 2e dan le 17 décembre 1994 puis le grade de 3e dan le 16 octobre 1999. Sa nature calme et réservée, mais déterminée à atteindre son but, la prédisposait au titre de Sensei qu’elle reçut le 16 juin 1994.

Tout comme son époux, Shihan Alain, Sensei Christine est fascinée par le Tameshiwari (cassage) et s’entraîna pour réaliser ses performances personnelles. En avril 1993, elle réussit à fracasser 2 blocs de ciment avec la technique du shotei, hiji et du tatsui. En octobre 1996, elle réussit à casser 3 blocs de ciment avec la technique du shotei et du hiji. De plus, elle brisa des bâtons de baseball avec le tibia de nombreuses fois. En pratiquant ces techniques, Sensei Christine a appris, elle aussi, à contrôler la douleur physique et à développer la puissance et l’autodiscipline. C’est avec raison que, Sensei Christine est surnommée Sensei Tiger.

Dans ce style de karaté qui était autrefois dominé principalement que par des hommes, c’est par le biais de ses propres réalisations et de certaines autres réalisations que Sensei Christine a pu aider à frayer un chemin pour d’autres femmes pratiquant cette discipline. Au Dojo de Greenfield Park, elle encourage les femmes à persévérer et surtout à essayer d’atteindre leurs propres buts.

Les responsabilités de Sensei Christine dans le Dojo sont d’enseigner aux enfants et aux adultes, d’élaborer les objectifs pédagogiques et de planifier les événements spéciaux. Toujours souriante, elle est inlassablement prête à aider ses élèves. La tête pleine de projets et d’idées, Sensei Christine désire transmettre un enseignement de qualité à tous les karatékas du dojo de Greenfield Park.

Dates de Passages:

  • Shodan (1e Dan): 6 juin 1986
  • Nidan (2e Dan): 17 décembre 1994
  • Sandan (3e Dan): 16 octobre 1999
  • Yondan (4e Dan): 13 avril 2013

Séminaires:

  • 1996: Kencho Shokei Matsui (Montréal, Canada)
  • 1998: Kencho Matsui (Montréal, Canada)
  • 1999: Shihan Bobby Lowe (Montréal, Canada)
  • 2001: Kencho Shokei Matsui (Montréal, Canada)
  • 2002: Sensei Garry O’Neil (Montréal, Canada)
  • 2003: Kencho Shokei Matsui & Shihan Bobby Lowe (Montréal, Canada)
  • 2005: Kencho Shokei Matsui & Shihan Bobby Lowe (Montréal, Canada)
  • 2006: Shihan Gorai (Montréal, Canada)
  • 2007: Kencho Shokei Matsui & Shihan Gorai (Montréal, Canada)
  • 2012:  Shihan Sotodate (Shinkyokushin) (Montréal, Canada)
  • 2013:  Shihan Talan (Shinkyokushin) (Montréal, Canada)
Fermer le menu